Les cartons de conservation

Publié le par Piel

Si vous avez une oeuvre de valeur et si vous souhaitez que son encadrement dure dans le temps,  il faut alors réaliser un encadrement dit  de conservation. Tous les composants de votre cadre (carton, verre, adhésifs) doivent être étudiés.
jb-L--on.JPG

Ici nous allons particulièrement nous attacher au papier et au carton (passe-partout, carton doublure, carton de fond). .

Les fabricants de papier font aujourd'hui des cartons de fond, des contrecollés, des passe-partout et des intercalaires avec des caractéristiques "spécial conservation" suivant des normes précises

Quelles sont les particularités des cartons de conservation ?
Ils doivent :
- être sans acide (pour ne pas attaquer les fibres de papier et laisser des taches apparaîtrent dans le temps),
- subir une traitement antifongique afin d'éviter les moisissures,
- avoir une réserve alcaline afin de détruire les acides (l'air par exemple),
- être teints en pâte,
- être fabriqués avec de la pâte de coton ou avec de la pâte de bois chimique blanchie,
- ne pas contenir d'azurant optique.

Vous pouvez découvrir les collections de Nielsen (gamme Bainbridge), les contrecollés Daler Rowney, les cartons et papier Canson, Crescent... sur leurs sites. Les larges gammes de papiers et contrecollés offrent de nombreuses possibilités d'encadrement : différentes épaisseurs, de nombreux coloris.

Ces cartons et papiers sont distribués dans les magasins spécialisés en encadrement (Eclat de Verre, Les Couleurs du Temps...) mais aussi dans les boutiques de fournitures de peinture (Rougier et Plé Graphigro...)

Il est désormais possible de créer un bel encadrement capable de résister au temps.

Publié dans Cours d'encadrement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article