Le Journal des Femmes : sujet sur l'encadrement

Publié le par Piel

Un témoignage du Journal des Femmes présente mes activités d'encadreur : cadres et cours...


Témoignage
 
02/01/2008

Isabelle : "Il était essentiel d'avoir les bases de l'encadrement pour en faire mon métier"

Isabelle Reconversion réussie pour Isabelle, qui après avoir travaillé dans la presse et la télécommunication, a décidé de se consacrer à sa passion. Le CAP encadreur en poche, elle a monté son entreprise d'encadrement : Articadre.
         

Dans son atelier
 
Dans son atelier © Isabelle
 

Depuis quand vous intéressez-vous à la décoration ?

Quand j'ai eu mes jumeaux en 1999, je me suis lancée dans la déco de leur chambre, le point de croix, la couture. J'ai commencé à chiner dans les vide-greniers et à retaper des meubles. Puis, je me suis mise à l'encadrement : j'ai d'abord suivi des cours loisirs puis j'ai passé le CAP d'encadreur à Paris. J'ai aussi suivi des cours de dessin (méthode Martenot). J'ai toujours eu l'envie de créer et d'apprendre.

Est-ce un métier, un hobby, une passion, un passe-temps ?

C'est devenu, aujourd'hui, un métier. Je donne des cours pour tous niveaux dans mon atelier de Fontenay-sous-Bois et dans une association à Epinay-sur-Seine. Je crée et réalise des encadrements sur mesure sur commande. Cela reste aussi une passion. J'ai toujours autant de plaisir à réaliser un encadrement.

D'où vous vient cette passion pour l'encadrement ?

J'adore mettre en valeur les sujets, même les plus simples. Chercher des idées, créer des encadrements personnalisés, uniques en fonction du sujet, des goûts des clients, de leur intérieur, de leur budget est toujours très motivant. L'encadrement créatif permet d'avoir une décoration différente de celle des autres et pas forcément très chère. Même si on ne peut pas s'offrir des tableaux, on arrive à avoir une décoration sympa qui correspond à ses envies.

Qu'est-ce que cela vous apporte en quelques mots ? Comment définiriez-vous votre démarche artistique ?

Cela me permet de mettre en œuvre ma créativité, de chercher à comprendre les envies des clients, de coller au maximum à leurs goûts. Les réalisations peuvent être très classiques mais aussi modernes, décalées. J'adapte les papiers, les techniques en fonction des désirs et du sujet. Les cours me permettent de faire découvrir ma passion et d'échanger.

Monter votre propre entreprise d'encadrement était dans la suite logique des choses ?

Essayer de vivre de ma passion était effectivement logique. C'est pour cela que j'ai passé le CAP. Aujourd'hui, pour enseigner l'encadrement ou pour être encadreur, aucun diplôme n'est requis. Pour moi, il était essentiel d'avoir les bases pour en faire mon métier. Les cours loisirs ne suffisent pas. Il faut maîtriser les techniques.

"Mettre en œuvre
ma créativité"

Que propose Articadre (cours, conseils, conception…) ?

Articadre propose la création d'encadrements sur mesure en fonction des attentes et des budgets des clients (sur devis), des cours d'encadrement pour tous niveaux dans un atelier lumineux, par petits groupes. Il existe différentes formules : abonnement annuel, cours découverte et cours cadeaux. Articadre a également un site Internet qui présente une partie de mes créations et un blog qui donne des trucs et astuces, des leçons d'encadrement en images.

Avez-vous encore le temps de créer pour vous ? Personnellement, quelles sont les différentes étapes de vos créations ?

Quand j'ai le temps ou des sujets qui m'inspirent particulièrement, je crée pour moi ou pour offrir. J'essaie de nouvelles techniques, de nouvelles créations parfois plus originales, plus insolites.

Où trouvez-vous vos idées ?

Je suis toujours branchée sur Internet, je me balade sur les salons de déco, dans les galeries, dans les magasins de papier, de loisirs créatifs… Cela me donne des idées. Je peux m'inspirer de scrapbooking aussi. Certains sujets inspirent mes créations : la mer, l'Afrique, le Sud...

Vos astuces déco ?

Je garde presque toutes mes chutes de carton, de papier, rubans, tampons, coquillages, bois flotté, fèves… pour personnaliser mes cadres. Je donne beaucoup d'astuces sur mon blog. J'échange aussi sur les forums de discussion. Je profite d'habiter Paris pour me promener et découvrir les tendances déco.

Vos bonnes adresses ?

Quelques noms : Cadre Factory à Paris, Eclat de Verre, Les Couleurs du Temps, Webcadre...

SES CREATIONS

 
"Tasse Espresso" "Tasse Latte"

 

» Etape 1 : Premièrement, il faut réaliser un dessin de la création future. Il est important d'avoir une idée précise avant de se lancer dans la réalisation. De la même manière, il faut choisir les papiers et les couleurs.

» Etape 2 : Une fois la création réfléchie, il faut prendre les mesures extérieures de l'encadrement. Cela vous permettra de couper les différents cartons aux bonnes dimensions : une cartonnette, un carton biseau et un carton de fond.

» Etape 3 : Tracez les mesures sur la cartonnette, l'ouvrir et la recouvrir de papier. Ensuite, reportez l'empreinte du passe-partout (cartonnette recouverte de papier) sur le carton biseau.

» Etape 4 : Ouvrez le carton biseau et recouvrez le biseau de papier. Puis collez le passe-partout sur le biseau.

» Etape 5 : Reportez l'empreinte du passe-partout sur le carton biseau. Collez le sujet de votre choix.

» Etape 6 : Pour l'étape suivante, il faut placer l'anneau dans le carton de fond. Après, nettoyez le verre et posez-le sur le passe-partout. Faites un paquet (verre, passe-partout, biseau, sujet, fond) avec du kraft gommé.

» Etape 7 : Pour finir, placez le paquet dans le cadre en bois. Fixez-le avec des clous et recouvrez-le de kraft gommé. Et voilà, votre encadrement est terminé !

 

En savoir plus www.articadre.com

 

Publié dans Articadre

Commenter cet article

Anne (Papilles et Pupilles) 04/01/2008 15:02

C'est toujours intéressant de découvrir le pourquoi du comment ;)